La filière Canne-Sucre en bref

Retour à la liste des articles

L’histoire en bref de la filière à La Réunion

Partager sur Facebook

Implantée sur l’île de La Réunion au 17ème siècle, la canne à sucre est d’abord cultivée pour son alcool de canne, l’arack.

Ce n’est qu’en 1785 qu’est construite la première usine sucrière, mais il faut attendre 1815 pour que la production de sucre devienne une véritable industrie.
C’est en 1816 que sera créée l’usine sucrière du Gol et l’année suivante celle de Bois-Rouge

Au cours du 19ème siècle, les sucreries étaient nombreuses : on en a compté plus de 200 dans l’île, pour une production de 60 000 tonnes de sucre.

Au fil des années, du contexte politique et économique, des innovations et des restructurations, l’industrie sucrière s’est concentrée petit à petit :

  • 1860 : crise sucrière
  • 1935 : 14 usines dans l’île
  • 1946 : 12 usines

Aujourd’hui on compte deux usines, de part et d’autre de La Réunion, produisant en moyenne 210 000 tonnes de sucre par an.
Usine du Gol 2003
La filière canne-sucre est aujourd’hui une composante essentielle de l’identité de La Réunion dans son histoire, sa culture, son patrimoine et son avenir. En savoir plus