Les pistes pour demain

Retour à la liste des articles

Le potentiel de la canne

Partager sur Facebook

Il reste encore de nombreux éléments à valoriser dans la canne à sucre, sans compromettre la production alimentaire.

La valorisation des coproduits issus de la canne

Le réchauffement climatique et les problématiques environnementales incitent tous les pays à réfléchir à des solutions pour valoriser leurs déchets et en développer de nouvelles utilisations. Dans ce domaine, la filière canne-sucre de La Réunion fait figure de pionnière depuis des années.

La canne à sucre constitue un matériau particulièrement intéressant pour la bio raffinerie. Elle permet déjà de produire, une denrée alimentaire, le sucre, de l’énergie renouvelable grâce à la bagasse, de l’engrais grâce aux écumes, des alcools industriels vendus aux distilleries grâce à la mélasse. En savoir plus

La canne à sucre a encore de nombreuses potentialités.

eRcane travaille sur l’exploration des ressources inexploitées de la canne pour trouver des débouchés supplémentaires à la filière réunionnaise. Ces travaux de recherche visent à identifier l’ensemble des molécules présentes dans la canne et de leur trouver des débouchés économiques viables.

La canne à sucre continuera à s’appuyer sur son produit fondamental, le sucre.

Toutefois cette formidable graminée dispose également de nombreux autres atouts qu’elle peut développer demain et ajouter à sa valorisation de base. En effet, peu de végétaux disposent d’autant de potentiels que la canne.

Les ressources de la canne permettront demain de remplacer des plastiques, de renforcer son positionnement cosmétique ou de compléter son offre énergétique.

Visuels(s) attaché(s) à l'article